Faciliter l’accès au RQAP

L’un des dossiers que les Agricultrices du Québec ont toujours priorisé est sans contredit la conciliation travail- famille et la parentalité. Jongler entre les travaux de la ferme et les enfants est, depuis toujours, un défi pour les familles agricoles. C’est pourquoi que les AQ ont réalisé beaucoup de lobby en 2005-2006 afin que les productrices agricoles puissent accéder au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP). En fin de compte, le gouvernement a permis l’accès au Régime à toutes les travailleuses autonomes du Québec.

Cependant, plusieurs d’années plus tard la mise en place du programme, nous avons rouvert ce dossier, car certains critères d’admissibilité du RQAP étaient mal adaptés à la réalité de plusieurs agricultrices.

En 2016, les AQ ont déposé un mémoire au Secrétariat à la condition féminine dans le cadre d’une consultation concernant la création de leur politique égalité entre les hommes et les femmes (ÉFH).

Principaux problèmes vécus par les familles agricoles : 

  • Productrices ayant peu ou pas de salaire lors du démarrage d’une entreprise.
  • Perte de prestation lors de gains saisonniers ou ponctuels.
  • Prestations insuffisantes pour permettre l’embauche d’un ou d’une employée spécialisée.

Nos recommandations visaient notamment à :

  • Modifier les critères d’admissibilité au RQAP afin que le revenu net d’entreprise des cinq dernières années soit pris en considération pour les travailleurs autonomes;
  • Modifier les critères d’admissibilité au RQAP afin que soit prise en compte la réalité des jeunes agriculteurs et agricultrices;
  • Modifier les critères d’admissibilité au RQAP afin que le Régime soutienne leurs revenus lors de l’arrivée d’un nouvel enfant en se basant sur le salaire des ouvriers spécialisés.

En 2019, nous avons tenu plusieurs rencontres auprès du MAPAQ, du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et de la Condition féminine. Plus récemment, une productrice de la Mauricie a reçu chez elle la ministre de la Justice, Sonia Lebel, pour lui faire part des problématiques et de certaines pistes de solutions.

Dans ce sens, les AQ travaillent actuellement avec la Direction Recherches et Politiques Agricoles de l’Union sur le dossier pour que nos demandes aient davantage de poids auprès des différents paliers gouvernementaux. Nous souhaitons que la conclusion de ces initiatives et interventions soient plus que positives pour les agricultrices et leurs familles.

Qu’est-ce que le régime québécois d’assurance parentale (RQAP) ?