Array ( [id] => 4545 [alt] => [title] => Presidente web [caption] => [description] => [mime_type] => image/jpeg [url] => https://www.agricultrices.com/wp-content/uploads/2017/12/Presidente-web.jpg [width] => 203 [height] => 223 [sizes] => Array ( [thumbnail] => https://www.agricultrices.com/wp-content/uploads/2017/12/Presidente-web-150x150.jpg [thumbnail-width] => 150 [thumbnail-height] => 150 [medium] => https://www.agricultrices.com/wp-content/uploads/2017/12/Presidente-web.jpg [medium-width] => 203 [medium-height] => 223 [medium_large] => https://www.agricultrices.com/wp-content/uploads/2017/12/Presidente-web.jpg [medium_large-width] => 203 [medium_large-height] => 223 [large] => https://www.agricultrices.com/wp-content/uploads/2017/12/Presidente-web.jpg [large-width] => 203 [large-height] => 223 [upa-page-header-wide] => https://www.agricultrices.com/wp-content/uploads/2017/12/Presidente-web.jpg [upa-page-header-wide-width] => 203 [upa-page-header-wide-height] => 223 [fpw_square] => https://www.agricultrices.com/wp-content/uploads/2017/12/Presidente-web-200x200.jpg [fpw_square-width] => 200 [fpw_square-height] => 200 [fpw_banner] => https://www.agricultrices.com/wp-content/uploads/2017/12/Presidente-web-203x150.jpg [fpw_banner-width] => 203 [fpw_banner-height] => 150 [fpw_big] => https://www.agricultrices.com/wp-content/uploads/2017/12/Presidente-web.jpg [fpw_big-width] => 203 [fpw_big-height] => 223 ) )
Jeannine Messier - Présidente
Jeannine Messier
Présidente

Mot de la présidente

Perle naturelle ou perle de culture, la perle est le résultat d’un mécanisme physique de protection d’un coquillage ou d’une huitre, à l’intrusion d’un irritant pour tenter de détruire l’intrus.  Plus le temps passé à la défense est long, plus le lustre de la perle est intense. Les huitres ou les coquillages qui ont survécu aux ouragans, aux algues suffocantes, aux attaques des prédateurs, aux maladies, aux parasites, à la pollution, sont sortis de l’eau et ouverts.    Le résultat peut être une jolie, brillante et belle perle de valeur, qui, associée à d’autres perles, permettra de composer un bijou.

Je n’aurais pu mieux décrire le phénomène « Agricultrices ».  Parce que oui, nous sommes un phénomène. N’est-ce pas suite à des situations irritantes, que voilà 30 ans, des femmes se sont levées et ont choisi de se mobiliser.  Nos mécanismes de défense nous ont façonnés.  C’est à force de représentations, de revendications et de sensibilisations que nous sortons de notre coquillage pour nous exprimer et réclamer la place qui nous revient dans le monde agricole, social et politique.

Nous sommes les propres artisanes de notre situation.   C’est à nous de choisir de s’associer à toutes les femmes qui œuvrent en milieu agricole et forestier.

En ce début de mandat, je me sens très privilégiée de vous représenter. L’inspiration que vous dégagez me porte et me précède. J’en appelle à votre sens de la persévérance, de la résilience et du courage pour que les Agricultrices du Québec deviennent le plus phénoménal collier de perles.

Le 21 octobre dernier, dans le cadre de la soirée Gala Saturne, des femmes d’exception étaient honorées.  J’applaudis fièrement toutes ces femmes, perles de l’agriculture. Leur parcours et leur histoire sont remarquables.

Je remercie très respectueusement Mme Raymonde Plamondon pour son implication tout au long de ses années comme présidente au niveau provincial des Agricultrices du Québec.  La rigueur avec laquelle elle défend ses opinions et ses dossiers est tout à son honneur.

Je lui souhaite bon succès dans ses projets.

Jeannine Messier
Présidente