Dans le cadre de la journée internationale des femmes la ministre responsable de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine, Mme Hélène David, accompagnée du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard ont visité la ferme de l’Agricultrice de l’année, la Ferme St-Ours. Madame Martine Bourgeois, vice-présidente de cette entreprise de la Montérégie, a été proclamée Agricultrice de l’année dans le cadre du Gala Saturne de 2017.

Madame Martine Bourgeois, Agricultrice de l’année et vice-présidente de la ferme St-Ours présente sa production à la ministre responsable de la Condition féminine, Hélène David.

Madame Jeannine Messier, présidente des Agricultrices du Québec et M. Marcel Groleau, président de l’Union des producteurs agricoles étaient aussi présents afin de souligner l’apport inestimable des femmes dans le monde agricole québécois.

Selon les plus récentes données au MAPAQ, il y a 27 841 exploitations agricoles au Québec pour 45 718 propriétaires. De l’ensemble des propriétaires agricoles, 26 % sont représentées par les femmes soit 11 928 agricultrices dont seulement 1 936 sont propriétaires à 100 % et 10 192 femmes sont en copropriété. Selon l’étude Femmes et ruralité (2016), seulement une femme sur cinq perçoit un salaire de l’entreprise et, à travail égal, elles reçoivent 79 % du salaire de leur partenaire masculin (18 603 $ contre 23 468 $).

En 2008, le MAPAQ estimait à environ 18 850 femmes qui participaient de près ou de loin aux activités agricoles sans avoir de titre de propriété. Il a été estimé, lors de l’étude, que ces dernières effectuent chaque année plus de 108 millions de dollars de travail bénévole dans les entreprises agricoles.

En ce sens, le Secrétariat à la condition féminine, dans la Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé que des actions concrètes permettant d’allouer une rémunération juste et équitable aux femmes seront réalisées dans le domaine de l’entrepreneuriat agricole. Il est envisagé de créer et de diffuser un outil de calcul interactif de la valeur du travail effectué par les femmes en reconnaissance de leur contribution aux activités et à la prise de valeur de l’entreprise. La sensibilisation des femmes et des hommes au rôle d’entrepreneures productrices, souvent joué par les femmes dans les exploitations agricoles, sera un levier complémentaire à l’élaboration de l’outil. Les Agricultrices du Québec agiront à titre de partenaire-expert dans cette initiative gouvernementale.

 

Jeannine Messier
Présidente