Voici ce qui motive nos participantes à s’être inscrites à cette mission :

Jeannine Messier, propriétaire de la Ferme Équinoxe à St-Pie
Production maraîchère et table champêtre
Montérégie Est

J’ai pris la décision de partir au Sénégal puisque la mission est très différente de celle vécue au Bénin l’an passé. Le fait de vivre une expérience en groupe va assurément stimuler des réflexions dynamiques et enrichissantes. De plus, c’est l’attrait d’avoir l’opportunité de visiter un nouveau pays qui a campé ma décision de partir!

 

Marise Bélanger, copropriétaire de Manger Saison à Saint-Anaclet-de-Lessard
Production maraîchère
Bas-St-Laurent

Je suis enthousiaste de participer à cet échange entre agricultrices québécoises et sénégalaises, de découvrir leur milieu agricole, leur environnement et leur culture. Je suis curieuse de connaitre les défis et enjeux communs que nous partageons comme agricultrices, de même que nos différences, et ce que nous pouvons réciproquement nous apporter.

 

Nancy Caron, copropriétaire de la Ferme Sayabec 2010 de Sayabec
Production laitière
Bas-St-Laurent

Je me suis inscrite pour participer à cette mission afin de pouvoir aider les femmes du Sénégal à parfaire leurs connaissances et si je peux les aider à améliorer leur méthode de travail, je serais contente.

 

 

Isabelle Bélanger, copropriétaire de la Ferme Bélica senc à St-Pamphile
Productions laitière et boisé
Chaudière-Appalaches Est

Mes motivations à participer à la mission sont nombreuses : intérêt à découvrir le monde, leur façon de faire, apprendre de leur résilience, à revenir aux besoins et valeurs de base, intérêt à partager mon expérience professionnelle et personnelle. Bref, une croissance personnelle tout en aidant mon prochain!

 

Diane Bouchard, copropriétaire de la Ferme Claude Dupont et Diane Bouchard senc de St-Pamphile
Production laitière et offre des camps d’été à la ferme
Chaudière-Appalaches Est

J’ai toujours eu beaucoup de respect et d’admiration pour nos consœurs du Sud si courageuses et travaillantes qui sont les piliers de l’agriculture de leur pays! Et cela dans des conditions climatiques et économiques souvent extrêmes !!!

 

Caroline Dion, copropriétaire de la Ferme Érablienne inc. de St-Bernard
Productions laitière et porcine
Chaudière-Appalaches Ouest

Je suis devant l’inconnu, devant un pays qui m’est complètement inconnu de ses coutumes et de ses façons de faire et de vivre. Tout un pays à découvrir, toute une aventure à venir et à vivre.

 

 

Marie-Josée Beauvais, collaboratrice à Ferme Magolait senc de Magog
Productions  laitière et acéricole
Estrie

Je me suis inscrite à cette mission dans le but d’enrichir mon bagage de connaissances et de partager les miennes. Cette expérience ne peut qu’élargir mon ouverture sur le monde et m’aider à cheminer tant dans ma vie professionnelle que dans ma vie personnelle.

 

 

France Demers, copropriétaire de la Ferme Magolait senc de Magog
Productions  laitière et acéricole
Estrie

Ce sera pour moi une belle aventure et une super expérience que j’aurai la chance de partager avec une de mes filles en plus… Ce sera un honneur pour moi de représenter les Agricultrices de l’Estrie au Sénégal.

 

 

Vicky Robichaud, copropriétaire de la Ferme Stevic de L’Épiphanie
Production grandes cultures
Lanaudière

Puisque je suis quelqu’un qui s’implique beaucoup dans ma région, j’ai décidé de m’inscrire quand j’ai su que c’était une mission pour aller échanger avec des femmes agricultrices sur l’implication des femmes dans les instances.

 

 

Christelle Brassard, relève de la Ferme Louiselle et Gaétan Brassard inc. à La Conception
Production laitière, maraîchère, acéricole et kiosque à la ferme
Outaouais-Laurentides

J’affectionne particulièrement le développement international car ce sont des voyages riches en découvertes, en expériences et en émotions autant pour nous que pour les personnes rencontrées dans les autres pays. Je m’intéresse beaucoup à la cause des femmes. J’ai étudié dans un métier non traditionnel pour les femmes donc je me suis souvent heurtée à des inégalités entre les hommes et les femmes.

 

 

Johanne Barrette, directrice générale chez PanaSens de Sainte-Geneviève-de-Batiscan
Production biologique de plantes aromatiques
Mauricie

Lorsque j’ai vu la communication de la mission, je n’ai pas hésité une seconde à faire parvenir ma candidature! C’est un rêve que je chéris depuis une trentaine d’années. Le fait de m’investir personnellement dans un but humanitaire et de partager mon expérience me donne le sentiment de contribuer à quelque chose de meilleur.

 

 

Mélanie Massicotte, propriétaire unique chez Fleurs et feuilles gourmandes de St-Jean-sur-Richelieu
Production de fleurs et plantes comestibles et apicultrice amateur
Montérégie Est

Étant une voyageuse de nature, j’ai tout de suite été interpellée lorsque j’ai vu que des agricultrices étaient recherchées pour une mission, de deux semaines, au Sénégal. La longueur du mandat me convenait et la période où celui-ci se faisait aussi.

 

 

Jocelyne Ravenelle, propriétair à Canard du village de St-Pie
Élevage de canards de Barbarie non gavés
Montérégie Est

À l’été de mes 17 ans, je suis partie faire du bénévolat pendant un mois dans le village de Gonaïves d’Haïti. J’animais des activités d’arts plastiques auprès des jeunes. Dès cette expérience, j’ai eu la piqûre du bénévolat en international. Aussi, j’ai travaillé comme thérapeute en réadaptation physique ce qui a développé mon côté altruiste : aider les gens a toujours été pour moi une source de gratification.

 

 

Crédit Lise Filiatrault

Mélanie Bathalon, propriétaire d’Alpagas de la Petite Côte de Vaudreuil
Spécialisée dans la fibre animale et le textile local
Montérégie Ouest

Je participe à cette mission pour apprendre. Apprendre comment ces femmes agricultrices sont devenues des leaders dans leurs communautés.  Comment s’adaptent-elles dans un contexte dont les ressources et l’environnement qui sont très différents de nos réalités. Comment évoluent dans leur milieu familial et socio-économique qui peut à la fois différer et ressembler au nôtre.

 

Sameck Perreault, étudiante et relève au Domaine L’Orée Des Bois de Notre-Dame-de-Lorette
Spécialisée dans les alcools fins de petits fruits
Saguenay-Lac-St-Jean

Les raisons de ma participation sont relativement simples : aider, enseigner et apprendre moi-même sur l’autre et sur les différentes cultures. J’aime voyager depuis que je suis jeune. De plus, j’ai toujours voulu participer à une mission. Pourquoi ne pas combiner agriculture, enseignements, relève et passion, pour ainsi en découvrir plus sur le leadership féminin et leurs propres méthodes.

 

 

Lyna Bouchard, copropriétaire au Domaine L’Orée Des Bois de Notre-Dame-de-Lorette
Spécialisée dans les alcools fins de petits fruits
Saguenay-Lac-St-Jean

Mettre à profit et partager de part et d’autre le maximum de mes connaissances pendant cette mission, qu’elles soient à titre d’entrepreneure ou personnelles, je souhaite rapporter, partager et mettre en application mes apprentissages.
ici