Montérégie-Est
Marie-Claude Mainville
Productions bovine et de grandes cultures

Marie-Claude Mainville détient un baccalauréat en biologie et un second  en agronomie. À la fin de ses études universitaires, en 1998, son père lui fait une proposition qu’elle ne peut pas refuser. C’est à ce moment qu’elle se joint au Groupe Janor à titre d’actionnaire et de gestionnaire.Cette entreprise se spécialise dans la production bovine et les grandes cultures. Les tâches sont réparties entre les six actionnaires associés. Pour sa part, Marie-Claude s’occupe de la gestion du Groupe et voit également à la planification des cultures et à l’achat des intrants pour les productions végétales.

Depuis 2009, Marie-Claude siège notamment au conseil d’administration de la Société des parcs d’engraissement du Québec (SPEQ) et collabore très activement au programme Bœuf Québec depuis sa création en 2017. Celui-ci représente, selon elle, un formidable véhicule pour valoriser la production bovine auprès des consommateurs. Ses diverses occupations exigent beaucoup de temps et posent de nombreux défis à Marie-Claude, mais pour elle, la contrepartie est immense : la richesse des autres lui apporte infiniment, tant sur les plans professionnel que personnel, mais sert aussi au secteur dans une optique collective. Malgré un agenda bien rempli, cette mère de deux filles aujourd’hui adolescentes a dû faire des choix et trouver des moyens pour concilier le travail, la famille et les activités externes. Pour elle, cela n’est pas seulement l’apanage des femmes, mais un défi de société où l’on se doit d’être créatif pour développer des solutions.

La condition féminine lui a d’ailleurs toujours tenu à cœur. « Il n’est pas nécessairement simple d’évoluer dans un milieu traditionnellement associé aux hommes, mais il faut continuer en
faisant fi des préjugés et prendre sa place », conclut-elle.