Plus de 450 000 $ pour valoriser l’entrepreunariat agricole féminin

Le 22 août dernier, la ministre de l’Agriculture et Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau était présente à la ferme Équinoxe de la présidente des Agricultrices du Québec, Jeannine Messier, pour annoncer le financement obtenu dans le cadre de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat. Le gouvernement du Canada investit jusqu’à 4,8 millions de dollars pour soutenir les femmes entrepreneures du Québec, dont 450 000 $ pour l’élaboration d’un projet pour soutenir l’entreprenariat agricole féminin aux AQ.

Le projet proposé vise à soutenir et valoriser les transferts d’entreprises agricoles féminins (apparentés et non apparentés) en effectuant diverses actions auprès de l’ensemble des fermes québécoises et en développant un fort réseau d’organismes collaborateur qui œuvrent auprès des femmes entrepreneures. De plus, l’initiative permettra de réaliser une adaptation majeure du programme de mentorat politique piloté par les AQ afin de développer une branche pour le mentorat entrepreneurial destiné aux productrices agricoles et aux relèves féminines.

Activités ciblant les entreprises agricoles

  • Réaliser des webinaires visant à sensibiliser les propriétaires d’entreprises agricoles sur les mythes qui persistent relativement aux transferts féminins et le rôle des brus dans les entreprises.
  • Créer 13 capsules vidéo mettant en valeur des entrepreneures du monde agricole.

Réseau d’organismes collaborateurs et soutien aux femmes entrepreneures

  • Développer un réseau d’organisation œuvrant auprès des femmes entrepreneures (Femmessor, Réseau des femmes d’affaires du Québec, AFEAS, les Coopératrices, Women in Ag) et des écoles d’agriculture afin de devenir une courroie de transmission des différents soutiens que les agricultrices peuvent avoir accès en tant qu’entrepreneures.
  • Offrir un service d’aide aux membres des AQ afin de les soutenir dans le cadre de leurs démarches de transfert (révision des demandes, référencement, réseautage).

Mentorat d’affaires

  • Adapter le programme de mentorat politique actuel en programme de mentorat pour les femmes entrepreneures du monde agricole et voir à l’administrer.
  • Créer une banque de mentors.es dans différentes productions agricoles pour l’ensemble du territoire québécois.

La majeure partie du financement servira à procéder à l’embauche d’une ressource dédiée à l’élaboration et la mise en œuvre du projet. La création d’un tel réseau et l’élaboration d’une offre de service adaptée à la réalité du monde agricole permettront de combler les lacunes associées au financement, aux préjugés persistants et à terme, venir réduire l’écart entre le nombre de femmes et d’hommes propriétaires.