Longueuil, le 23 octobre 2020 –  Mieux outiller les agricultrices ou les aspirantes agricultrices à tous les stades de leur projet entrepreneurial : voilà la mission que s’est donné les Agricultrices du Québec (AQ) avec Dimension E, un des plus importants projets de la fédération, lancé plus tôt aujourd’hui.

« C’est un projet d’envergure de par  son déploiement, de sa portée et du soutien concret qu’il apportera aux productrices agricoles, peu importe où elles en sont dans leur projet entrepreneurial » a affirmé Marcel Groleau, président de l’Union des producteurs agricoles (UPA), lors du lancement qui a rassemblé près de 150 personnes.

Des services et outils accessibles en ligne

Les productrices agricoles de la province ont désormais accès à un répertoire de financement, sous forme de moteur de recherche, qui permet de les diriger vers les programmes de financement adaptés à leur profil spécifique d’entrepreneure.

Elles peuvent également bénéficier d’un centre de documentations, mis sur pied en collaboration avec le Centre de Référence en Agriculture et Agroalimentaire du Québec (CRAAQ), ainsi qu’à des cellules de codéveloppement et à des services-conseils d’experts juridiques et fiscaux. Le tout est accessible en ligne via le site Internet de Dimension E.

« L’idée était regrouper au même endroit l’ensemble des informations en entrepreneuriat agricole féminin afin de les rendre facilement et rapidement accessibles aux productrices », ajoute Diana Toffa, gestionnaire du projet Dimension E.

De l’accompagnement personnalisé

Les Agricultrices du Québec accompagneront les productrices tout au long de leur processus de recherche et de développement. «Mon parcours a été assez difficile lorsque je me suis lancé en production bovine. Personne ne me prenait au sérieux, explique Mélanie Rivard, une productrice agricole de l’Abitibi. À force de résilience, de recherches, de réseautage, de formation et d’implication, j’ai réussi à faire ma place, mais les outils et services de Dimension E auraient pu faciliter et accélérer mon intégration dans le milieu agricole. Ça sera maintenant un incontournable pour celles qui se lancent en agriculture ou qui progressent dans ce domaine », affirme la productrice.

Déploiement de Dimension E

Au cours des prochaines semaines, treize capsules vidéo retraçant les parcours de productrices agricoles seront dévoilées.

« Nous voulions mettre de l’avant les défis communs des femmes entrepreneures agricoles, qui ont pourtant des expériences et des productions très différentes. Dimension E a été développé pour palier à ces défis communs qu’expérimentent les agricultrices », précise Jeannine Messier.

Une conférence gratuite conférence sur le cadre juridique global qui régit les activités agricoles au Québec sera offerte par Me Charlotte Bourget-Rousseau de BHLF Avocat,  le 18 novembre, de 10 h à 12 h, sur Zoom. Les productrices pourront également participer à l’observation d’une cellule de codéveloppement, le 26 novembre, dès 9 h 30, sur Zoom aussi. Vous pouvez prendre connaissance de ces rencontres et vous y inscrire en visitant la page dimension-e.ca/activites.

La majorité des outils et services seront gratuitement accessibles à toutes les productrices agricoles du Québec. Certaines ressources seront exclusivement réservées aux membres des AQ. Pour connaître l’ensemble des ressources et services, rendez-vous sur dimension-e.ca.

À propos de Dimension E

La mise sur pied de Dimension E a été possible grâce au financement de Développement économique Canada (DEC) dans le cadre de la stratégie pour les femmes en entrepreneuriat.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter le :  dimension-e.ca
Dans les médias sociaux : Facebook, et Twitter

-30-

Pour information :
France De Montigny, directrice générale
Agricultrices du Québec
438 827-2773
frdemontigny@upa.qc.ca

ici