Accès au Régime québécois d’assurance parentale

Du lobby payant pour les agricultrices et les travailleuses autonomes

Entre 2004 et 2006 les Agricultrices du Québec ont effectuées des activités de lobby visant à ce que les Agricultrices aient le droit d’obtenir des congés parentaux (RQAP). Toutes les travailleuses autonomes ont bénéficié de ce droit.

Depuis 2015, les Agricultrices font ressortir différents problème en lien avec le Programme. 

  • Les productrices ayant peu ou pas de salaire lors du démarrage d’une entreprise.

  • Perte de prestation lors de gains saisonniers ou ponctuels.

  • Prestations insuffisantes pour permettre l’embauche d’un ou d’une employée spécialisée.

 En 2016 un mémoire est déposé au Secrétariat à la condition féminine dans le cadre d’une consultation concernant la création de leur politique égalité entre les hommes et les femmes (ÉFH). Suivi de plusieurs activités de représentation auprès des ministères concernés.

Principales recommandations du mémoire :

  • Modifier les critères d’admissibilité au RQAP afin que le revenu net d’entreprise des cinq dernières années soit pris en considération pour les travailleurs autonomes;

  • Modifier les critères d’admissibilité au RQAP afin que soit prise en compte la réalité des jeunes agriculteurs et agricultrices;

  • Modifier les critères d’admissibilité au RQAP afin que le Régime soutienne leurs revenus lors de l’arrivée d’un nouvel enfant en se basant sur le salaire des ouvriers spécialisés.

Aujourd’hui

Suite à l’adoption d’une résolution au Congrès général de l’UPA, les AQ collaborent avec la Direction Recherches et Politiques Agricoles de l’Union sur le dossier pour que nos demandes aient davantage de poids auprès des différents paliers gouvernementaux.

L’objectif est de modifier les critères d’accès au RQAP et au programme pour une maternité sans danger.

<= retour aux gains
ici