Sylvie Lacoste
De Matane
Production laitière

Née à Saint-Césaire et aînée de quatre enfants, Sylvie Lacoste agrandi à la ferme laitière de ses parents. Sa grand-mère, qui lui a transmis tout son savoir, n’avait pas peur des nouvelles expériences. « ­On va essayer pour voir ­» était sa devise. Avec son père, Sylvie a appris à garder son environnement propre, à ne jamais remettre une tâche au lendemain et aussi à calculer.
Être agricultrice, pour elle, ce n’est pas un métier, mais une passion, une manière d’être, une façon de vivre et d’agir. Ce qu’il y a de plus beau dans sa vie, ce sont ses enfants, Mathieu, Jessica et Joanie. Que maman soit dehors ou à l’étable, ils la suivent et participent aux tâches à la hauteur de leurs capacités.
Elle possède une ferme à Matane depuis 2005. En novembre 2010, un incendie a tout détruit. Il ne restait que quelques bêtes qu’elle a pu sauver avec l’aide de son fils et des voisins. La première traite dans la nouvelle bâtisse s’est faite en octobre ­2011; c’était un second départ.
Son but est de faire du lait de qualité avec des animaux en santé. C’est pourquoi les travaux aux champs sont donnés à forfait. Elle a appris à tout faire dans l’entreprise, de la gestion à l’exécution, et elle approfondit encore ses connaissances. Prendre de mauvaises décisions n’est pas si grave si l’on s’en rend compte et que l’on peut rectifier le tir.
Sylvie Lacoste contribue au développement de l’agriculture puisque son entreprise projette une image des plus positives et que son troupeau est en santé, et vit dans un environnement qui favorise la production, la longévité et le bien-être.