Présidente : Mélanie Claveau
Secrétaire : Francine Bellavance

284, rue Potvin, Rimouski Qc  G5L 7P5
Tél. : 418 723-2424, poste 4110
Télec. : 418 723-6045

Formulaire d’inscription

 

Les MRC des Agricultrices du Bas-St-Laurent sont : Kamouraska, La Matanie, La Matapédia, La Mitis, Les Basques, Rimouski-Neigette, Rivière-du-Loup et Témiscouata.

Plusieurs activités différentes sont organisées à chaque année, exemple : des formations Sentinelles, camp Sécurijour, journée Cabane à sucre, Gala reconnaissance et la publication d’un journal L’AgriLectrice, plusieurs fois par année.

En 2011, elles ont remporté le prix Jean-Paul-Raymond dans la catégorie régionale pour leur projet de conciliation travail-famille « Coopérative d’utilisation de main-d’oeuvre familiale ».

Gala Saturne

La candidate en lice pour le Gala Saturne 2018 est Mme Cynthia Coulombe.

Madame Rita Rodrigue-Tremblay, Agricultrice accomplie
C’est sur une ferme laitière à Ste-Anne-de-la-Pocatière que Mme Rita Tremblay rencontre l’homme de sa vie, Claude Tremblay avec qui elle accomplira de nombreux projets. Tous les deux formeront la quatrième génération de l’entreprise qui deviendra Kamyta.
Mme Rita est une pionnière. Audacieuse, elle a fait  partie  des fondatrices du  mouvement des agricultrices qui se sont dévouées, il y a plus de trente ans, pour faire entendre la voix, souvent boudée, des femmes qui vivent de l’agriculture. Elle a été la première présidente du Syndicat des agricultrices la région Cote-du-Sud. Femme déterminée, elle occupa ce poste pendant plusieurs années. Elle répondait ainsi à son désir profond d’être un guide, un appui pour les femmes de sa région ainsi que celles de la province en siégeant à la Fédération des Agricultrices du Québec. Elle a su les aider par son implication en leur donnant les outils nécessaires pour faire connaître leurs droits et, par le fait même, faire avancer la cause des agricultrices.
Mère de trois enfants, Rita avait un rêve pour l’entreprise familiale, la faire fructifier en y ajoutant de nombreux éléments. Elle s’intéresse à différents domaines, entre autres, l’agriculture biologique pour laquelle elle a suivi une formation. Aussi, elle s’est impliquée dans la création d’une coopérative pour le partage de machineries et de tâches à la ferme. Quelle belle façon de répartir le travail! Mais bien au-delà de cela,  Rita a une famille. Elle réussit à concilier travail-famille et ses enfants seront volontairement attirés par ce métier multitâche. Deux d’entre eux ont repris les rennes et forment maintenant la cinquième génération, un exploit en lui-même.
L’agriculture est le meilleur monde pour vivre, ce sont ses mots, et elle sait de quoi elle parle.
BRAVO ET MERCI MME TREMBLAY!